les couches lavables

  Qu'est ce qu'une couche lavable ?

 

Déjà rien à voir avec ce qu'utilisais nos grand mère, les temps ont changé heureusement, aujourd'hui les couche lavable sont préformé, comme les jetables, elles existent en plusieurs tailles pour bien s'adapter aux différents morphologies des enfants.

 

En gros les couches lavables sont composées de 3 éléments (un peu comme les jetables):

une partie perméable en contact avec les fesses de l'enfant

un noyau absorbant

une partie imperméable qui retiens les urines et empêche les fuite

 

Elles se présentes sous plusieurs systèmes :

les TE1 intégrale

les TE1 à poches

le système couches+culottes

 

mais aussi sous plusieurs tailles :

TU (tailles unique)

tailles variable

 

*** *** ***

 

La composition :

la partie perméable (en contact avc les fesses de l'enfant):

Généralement en coton , bio ou pas, parfois en polaire ou suédine pour mieux garder les fesses de bébé au sec.

 

le noyau absorbant ( inclus les inserts et les doubles couches):

Peut être en coton (bio ou pas), en bambou ou en chanvre, le bambou et le chanvre étant plus absorbant que le coton mais séchant moins vite.

 

la partie perméable (en contact avc les fesses de l'enfant):

la plupart du temps en PUL (polyuréthane laminé), nylon et polyesther mais aussi parfois en laine vierge ou polaire en double épaisseur.

 

***

 

Les TE1 (tout-en-un) intégrales :

Ce sont celles qui ressemble le plus au couche jetable: les trois parties de la couches (partie perméable, noyau absorbant et partie imperméable) sont toute cousue ensemble.

 

On peut rajouter des doubles couches pour augmenter la capacité d'absorption, mais la double couche n'est pas fixé à la couche.

 

Exemple les Bumgenius Organics :

ou les Bumgenius All In One :

 

Les TE1 (tout-en-un) à poche :

Ce sont des couches en « deux morceaux »:

d'une part la couche sans le noyaux absorbant, mais avec une poche qui permet d'y accéder

d'autre part le noyaux absorbant présenté sous forme d'insert qui s'insère à l'intérieur de la poche et en générale elle se fixe grâce à des pression.

 

À l'intérieur de la poche on peut rajouter des inserts supplémentaire (fixé ou pas) ou des doubles couches pour augmenter la capacité d'absorption (pour les sieste, la nuit ou les gros pipi)

 

Exemple les Bumgenius V3 (celle que j'ai acheté moi) :

et ces inserts

 

Le système couches + culottes :

C'est un système en deux partie aussi :

d'une part la partie perméable et le noyau absorbant qui sont en fait une seule et même partie

et d'autre part la partie imperméable qui se présente sous forme de culotte de protection à rajouter au dessus (en générale la culotte est pleine de motif, pleine de couleur ^^)

 

ce sont les plus performante au niveaux absorption et imperméabilité, mais le système couche + culotte peut en rebouté plus d'un

 

exemple la couche (c'est donc juste la partie absorbante) bébé bambou de lulu nature:

et la culotte de protection Imsevimse Fox Fibre

 

Les accessoires :

les doubles couches et les inserts:

Elles servent à augmenter l'absorption des TE1 (à ma connaissance ce n'est pas utilisé pr les système couches + culottes) du système couches + culottes aussi mais attention ça fait des gros derière à nos petit bout ^^ (merci milou ^^)

 

exemple double couche en bambou lulu nature

 

les feuille de protections:

Ce sont des papiers de protection qui se mettent dans toute les couches au contact des fesses de bébé et qui permettent de retenir les selles. À chaque selle c'est jeter dans la poubelle ou dans les toilettes pour ceux qui peuvent.

En cas d'urine, la feuille de protection peut être lavé et réutilisée

 

voile bébé au sec:

Elles sont très fines, en polaire ou micro, elles se mettent au contact des fesses de bébé et on pour effet de drainer l'urine vers le noyau absorbant et permettent de garder les fesses de bébé au sec.

Elles se nettoie comme les couches

 

***

 

Les différentes tailles :

Les TU (taille unique) :

Une seule et même couche qui grâce à un système de pression s'adapte à l'enfant de la naissance à la propreté

 

exemple les bumgenius One Size :

c'est bien une seule et même couche ou les pression sont mise de manière a changer la taille de la couche

 

Les tailles variables :

ce qui s'adapte au plus juste sur les enfants, existe en plusieurs tailles XS, S, M, L (ou autre selon les marques)

 

l'inconvénient c'est qu'il faut en racheter à chaque fois que l'enfant change de taille

  

 

*** *** ***

 

Avantages

L'absence de produit chimique :

les couches jetables sont faites a partir de matériaux naturel et ne contiennes donc aucun produit chimique contrairement aux couches jetables dans lesquelles ont peut trouver entre autre :


du polyacrylate de sodium qui est soupçonné de provoquer de grave allergies


Öko-test à trouvé en 1988 du benzol, reconnu cancérigène, dans la partie absorbante des couches jetables ainsi que en 1989 du furane et de la dioxine dans la cellulose et l'enveloppe des couches jetables, sachant que c'est une des substances les plus toxique pour l'homme, 1000 fois plus toxique que le cyanure de potassium


et en 2000 Greenpeace à trouver du TBT (tributyl étain) ainsi que d'autres composés organo-étain substances hautement toxiques perturbant le système immunitaire et empoisonnant le système hormonal.

 

Avantage économique :

un bébé et changé en moyenne 6 fois par jour jusqu'à deux ans et 1 fois par jour la troisième année

ça fait 4745 couches sachant qu'en général les premier mois un bébé et changer une bonne dizaine de fois par jour, sans compter les surprise juste au moment où on vient de mettre la couche propre ce chiffre monte facilement jusqu'à 5000 couches


le prix moyen d'une couche jetable et de 0,20€ et les couches de grande marque valent deux fois plus


ça fait un budget moyen de 1000€ pouvant monter jusqu'à 2000€ pour des couches de grandes marque


alors que pour les lavables il faut en moyenne 20 à 25 couches (et quelques culottes de protection dans le cas des système couches + culottes), 5 à 10 inserts, des feuilles de protection pour un budget moyen de 300 à 600€ auquel il faut rajouter 200€ de frais pour le lavage (lessive et eau)


on obtiens donc un budget final de 1000 à 2000€ pour des jetables et 500 à 900€ pour des lavables


et les couches lavables peuvent être réutilisé pour le second enfants alors que les jetable doivent être complètement ré acheter donc pour chaque nouvel enfant dans la famille il faut rajouter soit 1000 à 2000€ de couches jetables soit 200€ pour le lavage des couches lavables ^^

 

Avantage écologique :

20 couches voire 25 contenant que des produit naturels contre 5000 couches jetables déjà ça fait beaucoup moins de déchets !


Et ensuite pour la fabrication : les couches jetables sont constitué en grande partie de cellulose qui nécessite de couper des arbres pour être fabriqué...

 

***

 

Inconvénients

Ça demande plus de temps et d'organisation :

et oui le principal inconvénient des couches lavables c'est qu'il faut les laver justement ! Et les laver ça prend du temps et de l'organisation car il faut toujours avoir des couches propres et sèches pour bébé !

En moyenne les couches lavable demande deux lessives de plus par semaine et pour pouvoir bien tourner il faudrait avoir 20 à 25 couches . Pour les systèmes couches + culottes il faut de la même manière prévoir une 20aines de couches mais par contre 3 ou 4 culottes de protection suffises car elle peuvent être réutilisée si elle ne sont pas souillées

 

Ça s'encrasse :

et oui une couche lavable ça peut s'encrasser et du coup être moins absorbante pour éviter ça il faut utiliser une lessive sans glycérine et les décrassée de temps en temps (la méthode sera dans la partie utilisation)

 

Ça fait un gros popotin :

ça non plus on ne peut pas le nier ! Et bien oui a force d'ajouter des épaisseur ça fait de grosses fesses qu'elle soit vide ou pleine alors que les couches jetables sont très fines sèches et comparable au lavables une fois mouillées

 

Il faut trouver la couche la plus adapté à son bébé :

car le choix des couches lavable est très vaste, il faut voir quel système vous allez preferer (TE1 à poche, intégrale ou couches+culottes) ainsi que la taille (TU ou taille variable)


et ce n'est pas la partie la plus facile ^^

 

*** *** *** 

 

Entretiens :

Avant la première utilisation :

Il faut tout d'abord laisser tremper les couches, doubles couches et inserts une nuit dans de l'eau claire pour éviter qu'elle ne rétrécissent.

Puis il faut les laver 2/3 fois minimum à 40°C avec un essorage inférieur à 1200tours/minute sans nécessairement les faire sécher.

 

Stockage :

Il y a deux méthodes de stockage : à sec et dans l'eau. Avec chacune leurs avantages et inconvénients.


Dans tout les cas, il est fortement conseillé de rabattre tout les velcros pour éviter de les abimer

 

Stockage à sec :

vous mettez vos couches sales dans une poubelle après avoir préalablement enlever le plus gros des selles sous un filet d'eau.

Vous pouvez rajouter un morceaux d'éponge, de tissus ou autre imbiber de quelques gouttes d'huiles essentielles de « the tree » et de « lavande vraie » pour leurs actions antibactériennes et antifongiques.


L'inconvénient du stockage à sec, c'est que toute tache séché et plus difficile à faire partir ! De plus, l'urine étant acide elle peut abîmer prématurément vos couches.

 

Stockage dans l'eau :

vous mettez vos couches sales dans une poubelle remplis d'eau et contenant éventuellement quelques gouttes d'huiles essentielles de « the tree » et de « lavande vraie » pour leurs actions antibactériennes et antifongiques. Auquel cas il est conseiller d'utiliser un dispersant tel que du gros sel ou du savon liquide.

Vous pouvez aussi rajouter un détachant qui commencera son travail sur les tache de selles.

De plus, la présence d'eau diluera l'urine et empêchant qu'elle « attaque » les couches.


L'inconvénient du stockage dans l'eau, c'est qu'il desimperméabilise les tissus imperméable. Ils est donc déconseiller pour les TE1 et culottes de protection.

 

Lavage :

Les couches se lavent à 40°C en général, jusqu'à 60°C pour les couches en coton et en chanvres.

Il n'est pas nécessaire de laver les couches à 90°C sauf éventuellement si bébé est malade mais attention, a force ça abîme prématurément les couches.


Éviter les lessives contenant de la glycérine, ainsi que l'adoucissant qui vont encrasser vos couches et diminuer leurs absorption.


Pour détacher vos couches et enlever les mauvaises odeurs vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude en complément de votre lessive.


Éviter d'essorer vos couches à plus de 1200tours/minutes


Le sèche linge nécessite une attention particulière : tout d'abord il est fortement déconseillé voir même proscrit pour les TE1 et les culottes de protection,. Pour le reste sécher vos couches à basse température.


Le séchage des couches au soleil permettra de blanchir vos couches (grâce aux UV) et de diminuer les odeurs d'urine.

 

Décrassage :

Le décrassage permet de supprimer toutes les trace de lessive, calcaire, assouplissant, détachant et autres produit diminuant l'absorption des couches et favorisant la prolifération des bactéries.


Les couches nécessitent donc d'être décrasser de temps en temps, mais pas trop souvent pour ne pas les abîmer prématurément.


Il faut les décrasser dans les cas suivants:

si vous achetez des couches d'occasion

si l'absorption n'est plus aussi puissante qu'avant et que des fuites apparaissent

si elles sentent trop l'urine et que ça persiste malgré les lavages

éventuellement aussi après une maladie tel qu'une gastro-entérite

 

pour décrasser les couches il faut faire tremper les couches et leurs inserts dans de l'eau chaude additionnée de cristaux de soude pendant 24h environ. Il n'est pas nécessaire de décrasser les culottes de protection et ne pas décrasser trop souvent les TE1 à poche pour ne pas les rendre perméable.


Les laver ensuite en cycle long à 60°C sans lessive mais avec une bonne poignet de cristaux de soude. Un cycle de rinçage intensif est nécessaire.


Après se décrassage, les couches ont retrouver leur absorption initiale et normalement elle ne doivent plus sentir l'urine.

 

***

 

Utilisation :

Avant la première utilisation :

voir le chapitre du même nom de la partie Entretiens.

 

Les bases pour tout les systèmes :

l'étiquette des couches lavables se met toujours à l'extérieur


inutile de trop serrer les couches et culottes de protections (au même titre que les couches jetables) de la même manière, il ne faut pas prendre des vêtements trop serrer (attention au body notamment) qui en comprimant la couches pourrais provoquer des fuites.


vous pouvez rajouter des « feuille de protections » dans les couches pour recueillir les selles.

Elle peut être remplacé par un « voile polaire », qui en plus de recueillir les selles aura un effet bébé au sec.

 

Les TE1 intégrales :

il faut juste mettre la couche avec sa feuille de protection. Comme vous auriez mis une couches jetable.

Pour augmenter la capacité d'absorption vous pouvez rajouter une double couche entre la couche et la feuille de protection.

 

Les TE1 à poche :

il faut mettre les différents inserts selon les besoins à plat à l'intérieur de la poche, rajouter la feuille de protection. Et mettre la couche comme vous auriez mis une couches jetable.

 

Les système couche + culotte :

vous mettez d'abord la couche, avec la feuille de protection et éventuellement une double couche si il faut augmenter l'absorption.


Ensuite il faut rajouter au dessus la culotte de protection, en faisant bien attention à se qu'elle englobe bien toute la couche pour éviter les fuites

 

 

*** *** ***

 

Liens utiles :

=> couches lavables selon Ekopedia <=

=> avantages des couches lavables selon ConsoGlobe <=

=> bébé au naturel (site de vente)<=

et je peut vous parrainer, ça vous ça vous donnera une réduction sur votre première commande

=> télécharger un guide d'entretiens des couches lavables <=

=> mine d'infos utiles sur les couches lavables <=

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :